Publié le 13 octobre 2011
La trans-baie

La trans-baie

Curieuse saison : alors que ces dernières années aucune de nos régates n’avait été sérieusement affectée par la météo, cet été elles ont toutes été plus ou moins perturbées.

La course des Trente Milles de Morgat, le dimanche 17 juillet, a été annulée pour cause de BMS : Grand Frais force 7.

La 1ière manche de la Trans-Baie, le mercredi 10 août, a été annulée, cette fois par manque de vent. La flottille d’une trentaine de bateaux a rallié Tréboul au moteur. Heureusement que pour la 2ième manche le vent de nord ouest habituel s’est levé pendant la pose déjeuner, permettant un retour à Morgat plus sportif.

Quand à la Coupe Pen-Hir, les samedi 20 et dimanche 21 août, elle regroupait 22 bateaux. La 1ière manche Morgat – Camaret a été interrompue à la Basse Vieille pour manque de vent.  Le retour Camaret – Morgat a pu avoir lieu normalement malgré un vent souvent encore un peu faible.

Enfin le nouveau « Rallye Penn Sardin », s’est déroulé dans des conditions très musclées.

Ces conditions n’ont pas empêché la réussite de ces journées, comme en témoignent plusieurs séries de photos.

Les résultats de ces épreuves sont consignés sur le site à la rubrique Régate.

Les RIR. Cette année nos courses ont été arbitrées suivant les RIR (en lieu et place des RCV). Cette expérience a été jugée favorablement par la majorité des participants. Les Fiches Courses, plus simples que les anciennes IC et annexes aux IC, devront être améliorées pour l’année prochaine. Les bateaux observateurs ont été bien acceptés, et même dans certains cas appréciés pour l’amélioration de la sécurité qu’ils procurent bien que ce ne soit pas leur fonction première. Les pénalités infligées par les observateurs ont été réalisées (quelques fois en râlant !) conformément à ces nouvelles règles.

Vous retrouverez des explications sur les RIR sur notre site, dans le bulletin APERÇU d’avril 2011 et un résumé des RIR dans la rubrique « Régates ».

Bourse aux Équipiers. Un seul regret pour cette année : trop de bateaux sont restés au port par manque d’équipiers. Pourtant il ne doit pas manquer de candidats compétents prêts à venir former ou renforcer un équipage. Nous allons donc faire appel aux bonnes volontés pour organiser l’année prochaine une Bourse aux Équipiers efficace. Le bureau fait d’ores et déjà appel aux volontaires.