Publié le 22 janvier 2012

Par un froid matin de décembre, quelle ne fut pas la surprise de notre Président Jean Quentric, qui hivernait tranquillement au Havre, de recevoir le mail suivant :

«  Bonjour Monsieur

Après la visite de votre site je vois que vous utilisez le nom TRANSBAIE qui est déposé à  l’INPI ; je vous demande donc d’enlever très rapidement TRANSBAIE de votre site. Je vous conseille, si je peux me permettre, avant toute utilisation de noms de faire une recherche d’antériorité.

Je compte sur vous et bon vent à  votre épreuve.

Recevez mes salutations

Denis Courtois »

Une rapide vérification sur le site de l’INPI et sur le net nous confirmait que le nom TRANSBAIE avait bien été déposé par des types qui font de la course à pied dans le sable pour traverser la Baie de Somme. On comprend que notre épreuve leur faisait de l’ombre !

Nous nous inclinons donc devant ces sportifs, champions du dépôt de marque, qui nous ont battu sur la traversée de la Baie…

Notre Président leur a répondu :

« Monsieur,

J’ai bien reçu votre demande de ne plus utiliser le terme « Transbaie », que vous avez déposé à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

Nous modifions donc immédiatement, pour l’avenir, l’intitulé de notre régate, qui utilisera le nom de « Transbay Cup, Morgat -Tréboul et retour ».

Nous ne pouvons, en revanche, pas corriger la Presse ni l’histoire de notre épreuve  nautique qui s’est, depuis 1995 qu’elle se court, servi, indifféremment d’ailleurs, des termes Transbaie ou Transbay, que nous n’aurions jamais eu l’idée  de nous approprier.

J’espère que dans ma réponse je n’utilise pas d’autre terme qui vous appartiendrait et vous adresse mes salutations déconcertées

Jean Quentric

Président du SHYC »

Hélas, « Transbay Cup Morgat – Tréboul » est jugé par nos amis de la Baie de Somme encore trop proche du nom qu’ils ont déclaré. Il y a risque de confusion.

Imaginez qu’un matin de briefing on voit arriver au local du shyc des gars en short prêts à traverser notre Baie en petite foulée !…

On ne peut pas risquer cela. Notre Président a donc décidé de rebaptiser provisoirement notre épreuve « Traversée de la Baie » et d’organiser l’été prochain un concours pour lui trouver un nouveau nom.